Comment gérer les émotions de nos enfants?

by Sep 26, 2019

4 conseils pour mieux gérer les émotions de nos enfants

https://youtu.be/3dyVUnnBcEc

Bonjour Frédérique, ma fille de 8 ans est stressée tous les matins en allant à l’école. Elle a des difficultés à expliquer les raisons exactes de cette peur, tout semble un peu mélangé, entre la peur de ne pas comprendre, la crainte des enfants moins sympathiques, la peur que je sois en retard à la sortie de l’école, etc.

Quel conseil pourriez-vous me donner pour l’aider à mieux gérer ses émotions?

Je vous en remercie mille fois, Natacha. 

 

Merci pour votre question, Natacha!  En tant que parent, nous sommes tous confrontés à ce problème: “comment gérer au mieux les émotions de nos enfants”.

Voici comment je procède personnellement, d’après mon expérience professionnelle et personnelle:

  1. Je pense qu’il est d’abord très important de laisser à l’enfant l’occasion d’exprimer son émotion. Même s’il a du mal à en donner les raisons, les causes, il faut qu’il puisse l’exprimer. En tant que parent, c’est assez désagréable de savoir qu’ils ne vivent pas bien certaines choses, certaines situations, et on va avoir tendance à leur dire des choses du genre « mais enfin! T’inquiète pas, ça va aller ! » ou « y a vraiment pas de raison de stresser  pour ça! » ou « allez, t’es grand maintenant, t’as plus à pleurer pour ce genre de chose » ou « t’inquiète pas, ça va passer »,… En tant qu’adulte, on va avoir tendance à se mettre dans un mécanisme d’évitement pour éviter à notre tour de ressentir cette petite boule au ventre ou dans la gorge d’apprendre que notre enfant n’est pas bien.

 

2. Hors, pour soulager notre enfant, la première chose à faire est de l’aider à exprimer ce qu’il ressent et de tenter d’en comprendre l’origine avec lui. Parlez-en, souvent, sans tabou, posez-lui des questions, et faites régulièrement des check up en lui demandant par exemple tous les matins avant l’école comment elle se sent sur une échelle de 0 à 10, 0 étant l’absence de stress et 10 le maximum soutenable.

 

3.  Dites-lui qu’à sa place, vous aussi vous auriez été stressée par cette situation. Il est important qu’elle se sente comprise et soutenue par un adulte. Cela va diminuer l’importance de son stress. Savoir qu’une émotion est normale, lui donne moins d’importance.

 

4.  Ce qu’il faut enfin comprendre c’est qu’une émotion est la manifestation d’un nœud, d’un blocage énergétique. Donc tant que le nœud persiste, l’enfant ou l’adulte vivra des situations qui le ramènera dans cette émotion. Pour les enfants, je conseille toujours à mes clients de consulter un kinésio. La méthode est douce et donne de très bons résultats. Donc si vous ne voyez pas d’amélioration dans les 2 semaines qui suivent, n’hésitez pas à consulter, cela peut être soulevé en 1 seule séance parfois. 

 

J’espère que ces conseils vous aideront à mieux gérer cette situation et à soulager votre fille.

A bientôt,

 

Frédérique