La co-dépendance – Comment en sortir?

by | Feb 22, 2019

J’aimerais commencer par dissocier la dépendance affective et la co-dépendance affective:
– Le dépendant affectif a besoin de l’autre pour se sentir bien.
– Le #codépendant #affectif a lui besoin que l’autre ait besoin de lui.

La co-dépendance est malsaine et toxique, dans se sens qu’elle est masquée, il s’agit d’une #manipulation de la part d’un co-dépendant, pour se sentir mieux. Cette personne a besoin que les autres aient besoin de lui.
Le co-dépendant se fait une obsession de #contrôler le #comportement d’une personne souvent #dépendante.
Son comportement est construit p/r au fait d’être aimé, bien vu, et lui éviter de faire face à ses #peurs, à ses gênes, au fait qu’il ne s’aime pas.
Parce qu’un co-dépendant pense que sa vérité, le fait de ne pas s’aimer, est inacceptable. Il va alors la couvrir, et rendre la vie des gens autour de lui #difficile.

 

Comment reconnaitre un co-dépendant?

Tous les co-dépendants n’ont pas toutes ces #caractéristiques, mais en voici donc les plus courantes :
· Il ne pense qu’au bien-être des autres sans tenir compte de ses propres besoins, au point même parfois de ne plus savoir ce que dont il a besoin. Il en oublie ses envies profondes.
· Il vit dans la peau d’un #sauveur. Cette personne va alors passer du temps à vous écouter, si vous n’allez pas bien à ce moment là. Mais si ça va mieux, vous entendrez des phrases telles « ça n’a pas l’air d’aller ! je suis là tu sais » (alors que vous pétez la forme), ou « tu ne manques pas un peu de confiance en toi ? » pour vous rappeler que vous n’êtes pas parfait et que sa présence pourrait vous aider.
· Il va au devant des #besoins des autres en essayant de tout contrôler
· Il se sent affecté, voire #coupable dès qu’ils voient que les autres ont un problème
· Il se sent obligé – presque contraint – d’aider les autres
· Il ne respecte pas ses limites et est prêt à tout assumer à la place des autres
· Il dit« oui » quand il veut dire « non » et prend en charge des tâches qui appartiennent aux autres
· Il s’efforce de #plaire aux #autres au lieu de se plaire à soi-même, ce qui les rend #inauthentiques.
· Les co-dépendants sont pires que les #narcissiques. Ce sont des super narcissiques. Mais c’est camouflé par leur bienfaisance… “oh mais tu sais je fais ça pour que les autres soient bien.” « oh moi tant que les autres sont heureux, je suis heureux ».
Et enfin, dernière caractéristique courante chez un co-dépendant,
· Il crée des #conflits autour de lui, pour que les personnes autour de lui se détestent, sauf lui.

Pourquoi une personne devient co-dépendante?

Il y a évidemment différentes raisons à devenir co-dépendants, mais en voici les principales:
· il est en recherche de son #identité, il vit dans un mal-être constant à cause des #blessures reçues durant son enfance (dont parfois la blessure de trahison)
· il n’a pas le #sentiment de sa propre #valeur, vit dans une totale #insécurité, ce qui le pousse à trouver sa valeur et sa sécurité en aidant une autre personne
· il n’a pas confiance en lui, il la trouve au travers de la présence et du regard des autres, ou dans la contemplation des aides qu’il fournit aux autres. C’est très souvent le cas des thérapeutes.

En quoi une relation avec un co-dépendant est difficile?

Il est déçu car ses efforts ne portent pas toujours de fruit et ils n’attirent pas la #reconnaissance de ou des personnes dépendantes. Il charge les autres de #culpabilité, car il leur fait comprendre qu’ils sont #ingrats et ne savent pas reconnaître leur valeur en leur « renvoyant l’ascenseur », en leur rendant la pareille.
Alors il devient amer, #agressif, #colérique, et en vient à se considérer comme une #victime.

Le scénario typique est une personne qui rend service à qqn, que ce soit en terme de temps, d’argent ou de cadeau. La personne co-dépendante est alors assurée que l’autre ne dira rien de mal sur lui.
Et puis un jour, cette personne apprend que l’autre a dit du mal sur lui. Et là, c’est la bombe! QUOI ? « Mais comment est-ce possible ! Avec TOUT ce que j’ai fait pour toi !? » Et on entend des phrases comme « Je suis #intègre moi en #amitié », «je suis super #honnête moi en amour »,…

Le comportement d’un co-dépendant est construit autour du fait d’être aimé, d’être bien vu et de lui éviter de faire face à ses propres peurs, ses gênes, au fait qu’il ne s’aime pas.

Hors pour être dans une relation saine, il faut être honnête avec soi-même! Honnête de se dire à soi-même qu’on n’est pas quelqu’un de bien.

Donc si vous vous reconnaissez dans ce profil, et que vous voulez vous libérer de ça, acceptez que vous n’êtes pas parfait, que vous n’êtes pas quelqu’un de bien.